L’homme qui voulait être heureux

L’homme qui voulait être heureux se veut être un parcours initiatique. Celui d’un enseignant, Julian, parti en vacances à Bali. Peu avant son retour, il décide d’aller consulter un vieux guérisseur qui remet profondément en question sa vision du monde et des autres.Son diagnostic est formel : il est en bonne santé, mais il n’est pas heureux. Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble le connaître mieux que lui-même et va l’entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi.

Sur le fond, le livre de Laurent Gounelle délivre un message positif : nous sommes tous prisonniers de croyances que nous entretenons sans en avoir conscience. Par exemple, si nous avons appris à voir le monde comme un endroit dangereux, nous chercherons instinctivement à accréditer cette théorie en repérant chez l’autre ou dans l’environnement ce qui peut sembler inquiétant. Mais nous avons la possibilité de nous en libérer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *